Le pôle mondial d’expertise en Éducation et le bureau de l’économiste en chef pour l’Afrique du Groupe de la Banque mondiale annoncent le lancement d’un programme de bourses pour le recrutement d’étudiants-chercheurs africains dans le secteur de l’éducation. Ce programme est ouvert aux titulaires d’un master, aux doctorants et aux docteurs récemment diplômés qui sont ressortissants d’un pays d’Afrique subsaharienne. Les candidatures féminines sont vivement encouragées, en particulier si elles concernent les technologies de l’éducation.   

Le programme s’adresse à des ressortissants africains, jeunes et brillants, qui sont titulaires d’un master et disposent de trois à quatre années d’expérience pertinente, sont doctorants ou ont récemment obtenu un doctorat dans un domaine du secteur de l’éducation dans lequel travaille la Banque mondiale. Axé sur l’éducation, il a été conçu sur le modèle plus général du Programme de recrutement d’étudiants-chercheurs africains.  

L’objectif est de constituer un solide vivier de jeunes talents africains qui envisagent de s’investir dans l’amélioration de l’éducation dans les pays en développement, au sein d’institutions internationales, d’administrations publiques ou de cercles de réflexion, dans le secteur privé ou le monde universitaire. Les candidats retenus auront la possibilité de travailler dans l’un des services du Groupe de la Banque mondiale dédiés à l’éducation, à l’échelle régionale ou mondiale, ce qui contribuera à diversifier les points de vue au sein de l’institution. Ils passeront six mois au siège du Groupe de la Banque mondiale à Washington ou dans l’une de ses antennes nationales pour acquérir une expérience pratique des activités du Groupe. Ils seront notamment associés à la production et la diffusion des connaissances, à la conception de politiques publiques aux niveaux national et international, ainsi qu’au renforcement des institutions visant à favoriser une croissance inclusive dans les pays en développement.  

Les candidats sélectionnés auront accès à un large éventail d’expériences au sein du secteur de l’éducation et en collaboration avec d’autres secteurs, tout en ayant la possibilité de mener des recherches et de travailler à des politiques économiques, des services d’assistance technique et des opérations de prêt servant le double objectif de la Banque mondiale d’élimination de la pauvreté et de promotion de la prospérité partagée. Le programme vise ainsi à renforcer les capacités d’une nouvelle génération d’acteurs africains capables de changer la donne dans le domaine de la recherche et de l’élaboration des politiques d’éducation, dans le but de promouvoir l’objectif de réduction de la pauvreté dans la région. 

Les précédents lauréats du programme général de recrutement d’étudiants-chercheurs africains ont apporté une précieuse contribution aux services qu’ils ont intégrés. Ils participent au programme de travail de ces services et à l’accomplissement de la mission de la Banque mondiale.  

Le programme offrira aux candidats sélectionnés : 

  • une meilleure compréhension de la mission et des activités du Groupe de la Banque mondiale ;  
  • un accès à des données de qualité pour leurs travaux de recherche ;  
  • l’occasion de collaborer avec des spécialistes chevronnés de l’éducation dans le contexte du développement ;  
  • la possibilité de contribuer à la mission générale du Groupe de la Banque mondiale.  

CONDITIONS GÉNÉRALES D’ADMISSION

  • être ressortissant d’un pays d’Afrique subsaharienne ; 
  • être titulaire d’un master et disposer de trois à quatre années d’expérience pertinente, avoir récemment obtenu un doctorat (depuis trois ans maximum) ou être inscrit en dernière année de préparation d’un doctorat : 
    • spécialisation en éducation : éducation spécialisée, éducation de la petite enfance, enseignement secondaire (général ou EFTP), enseignement supérieur, technologies de l’éducation, gestion de l’éducation, conception des programmes pédagogiques et d’enseignement, évaluation des acquis, économie de l’éducation, etc. 
  • OU 
    • spécialisation dans une discipline connexe : économie, politique publique, autre secteur social ou de développement humain, matières scientifiques ou disciplines apparentées, etc. ;  
  • avoir une excellente maîtrise de l’anglais écrit et oral, la bonne connaissance d’une autre langue (français ou portugais, par exemple) étant vivement souhaitée ;  
  • posséder de solides compétences analytiques et en économétrie ;  
  • avoir moins de 32 ans à la date de clôture des candidatures. 
  • Les jeunes femmes éligibles sont vivement encouragées à postuler, en particulier si elles s’intéressent aux technologies de l’éducation. 

PROCESSUS DE SÉLECTION

La sélection se fera en deux temps.  

Dans un premier temps, une liste de présélection sera transmise aux différents services du Groupe de la Banque mondiale dédiés à l’éducation, en fonction de la spécialisation des candidats et des besoins des services. Les candidats seront informés de la progression du processus et de leur éventuelle présélection. 

Dans un second temps, la liste finale des candidats retenus sera établie en concertation avec les différents services concernés. Tous les candidats présélectionnés seront informés de l’issue des délibérations.  

Les candidats sélectionnés seront avisés et, après acceptation, se verront proposer un contrat de consultant à court terme d’une durée de six mois à compter d’avril 2022. Outre les honoraires de consultant, ils bénéficieront d’un billet d’avion aller-retour en classe économique pour Washington ou pour l’antenne du Groupe de la Banque mondiale concernée, ainsi que d’une assurance accident du travail. 

Date limite de candidature : 28 février 2022 

Pour plus d’information cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.