Comprendre la psychose

La psychose est une affection médicale de l’esprit impliquant une perte de contact avec la réalité. Elle survient généralement à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Elle affecte autant les hommes que les femmes. Environ 3 % de la population vivront un épisode de psychose à un moment ou à un autre dans leur vie. La psychose peut toucher n’importe qui. C’est une maladie traitable et la personne qui en est atteinte peut se rétablir.

La psychose peut être associée à d’autres affections, dont les traumatismes crâniens, la consommation de drogues et plusieurs types de maladie mentale. Elle peut être un signe avant-coureur de la schizophrénie, une maladie mentale qui peut être débilitante si elle n’est pas traitée. Une psychose non traitée est liée à la dépression, à l’abus d’alcool et de drogue et à un risque élevé de suicide.

La psychose peut changer les pensées d’une personne, ses perceptions, ses croyances et ses comportements. Une personne atteinte de psychose peut avoir de la difficulté à savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Ainsi, une personne peut entendre des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations auditives), voir des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations visuelles), avoir de fausses croyances sans lien avec le monde réel (délire) ou avoir des idées embrouillées. Ce sont tous des symptômes d’une psychose.

La psychose déforme la réalité. Ce peut être une expérience terrifiante et bouleversante. Ce sont souvent les autres, parents ou amis, qui sont les premiers à remarquer que quelque chose « ne va pas ».

Facteurs de risque

La psychose n’a pas de cause simple connue. Dans certains cas, il y aurait peut-être des liens génétiques. Donc, si un proche a souffert de psychose, il peut y avoir un risque accru pour les autres membres de la famille. Cependant, là encore, s’il n’y a pas de déclencheur ou de facteur de stress, la psychose peut ne jamais se manifester. Pour certains, le facteur de stress pourrait être la consommation de drogues. Or, certaines drogues, comme les amphétamines, peuvent provoquer des épisodes de psychose chez tout le monde.

Signes de psychose

Les signes et symptômes de la psychose peuvent survenir soudainement. Ils peuvent aussi se manifester très lentement, auquel cas il peut être plus difficile de remarquer les changements.

Les signes de psychose peuvent comprendre ce qui suit :

  • abandon de ses activités habituelles et repli sur soi
  • manque d’énergie et de motivation
  • comportements inhabituels ou inappropriés
  • manque d’attention à son apparence et à ses soins personnels
  • difficulté à se concentrer ou à se souvenir des choses
  • changements dans les habitudes de sommeil et d’alimentation.

Ces signes peuvent signifier beaucoup de choses, en particulier lorsqu’ils se manifestent chez les adolescents ou les jeunes adultes. Cependant, s’ils persistent, ils peuvent indiquer une psychose. Il ne faut pas en faire fi.

Une personne qui souffre de psychose peut :

  • avoir des idées bizarres ou embrouillées
  • avoir l’impression qu’elle pense plus vite ou plus lentement
  • entendre des voix que les autres n’entendent pas
  • voir des choses que les autres ne voient pas
  • avoir de la difficulté à discerner le vrai du faux
  • croire que les autres peuvent contrôler ses pensées ou ses actions
  • croire que les autres la surveillent ou la suivent
  • avoir de la difficulté à mettre de l’ordre dans ses pensées ou ses actions.

Si vous remarquez l’un ou l’autre de ces symptômes, parlez-en à votre médecin. N’attendez pas. Obtenir de l’aide tôt fait une différence.

Traitement et soutien – Intervention précoce

Lorsque la psychose se manifeste pour la première fois, on parle du « premier épisode ». Un épisode de psychose peut durer quelques heures ou quelques jours, voire des mois. Le dépistage et le traitement hâtifs de la psychose peuvent raccourcir la durée de la maladie, réduire les hospitalisations possibles et diminuer les médicaments nécessaires. Ils peuvent favoriser un rétablissement plus complet et plus rapide, et donner espoir pour l’avenir.

Obtenir de l’aide tôt peut être très bénéfique pour un jeune. C’est pourquoi des services d’intervention précoce sont maintenant offerts dans beaucoup d’endroits.

L’intervention précoce dans le cas de la psychose est une approche globale qui vise à aider les gens qui vivent un premier épisode. Elle comprend un certain nombre d’éléments, comme les médicaments, l’éducation sur la maladie, le counseling et le soutien personnel, et le soutien familial.

Si elle n’est pas traitée, la psychose peut causer un tort immense. Ne tardez pas à demander de l’aide si vous soupçonnez une psychose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.