QU’EST-CE QUE LE TRACHOME?

Le trachome est causé par une infection bactérienne de l’œil. La bactérie Chlamydia trachomatis est transmise par contact avec les yeux et le nez des personnes infectées. L’infection se transmet facilement par contact avec les mains ou les vêtements d’une personne infectée ou par les mouches. Étant à l’extérieur la plupart du temps, les enfants sont particulièrement à risque. Des infections répétées au cours du temps peuvent entraîner une déformation de la paupière entrainant la friction douloureuse et inconfortable des cils sur la surface de l’œil et donc des dommages permanents à la cornée. Ceci est plus répandu dans les groupes d’âge les plus âgés et conduit à la cécité irréversible. Pour lutter contre le trachome, l’OMS recommande la stratégie CHANCE (chirurgie, antibiotiques, nettoyage du visage et changement environnemental), qui consiste en de multiples interventions visant à réduire la transmission, traiter les infections et corriger les séquelles.

  • Non traité, il peut entraîner une cécité
  • Le trachome est la première cause évitable de cécité dans le monde
  • Le trachome survient principalement chez les jeunes enfants qui vivent dans des pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient ou d’Asie du Sud-Est, en Inde ou en Australie, où le climat est chaud et sec
  • Le trachome se transmet facilement par contact avec les yeux ou les mains d’une personne infectée, par le biais des mouches, et en partageant des objets infectés, comme des serviettes
  • Le trachome est traité à l’aide d’antibiotiques

MODE DE TRANSMISSION DU TRACHOME

Le trachome résulte de l’infection de l’œil par une bactérie, Chlamydia trachomatis. La maladie se propage facilement par les biais suivants :

  • De personne à personne,
  • Contact avec les yeux après avoir touché les yeux ou les mains d’une personne infectée
  • Mouches
  • Partager des serviettes, du maquillage pour les yeux ou des mouchoirs qui sont porteurs de la bactérie
  • souvent d’un enfant à un autre ou d’un enfant à sa mère, surtout en cas de pénurie d’eau, d’assainissement déficient et dans des conditions de promiscuité.

Cette bactérie est de la même famille que la chlamydia responsable de la maladie sexuellement transmissible, mais le trachome ne se transmet pas sexuellement.

LES SYMPTÔMES DU TRACHOME

Généralement, les deux yeux sont touchés. Les symptômes précoces comprennent :

  • Rougeurs, démangeaisons et irritation des yeux
  • Larmoiements
  • Gonflement des paupières
  • Sensibilité à la lumière vive

Avec le temps, le trachome commence à toucher progressivement la cornée. La cornée est la partie transparente de l’œil qui nous permet de voir. Elle se trouve à l’avant de l’œil, devant la partie colorée (iris). Lorsque le trachome touche la cornée, les symptômes suivants surviennent :

  • Aggravation des problèmes de vue (la vue est bloquée par les vaisseaux sanguins qui se développent sur la cornée)
  • Apparition de cicatrices à l’intérieur de la paupière qui éraflent la cornée et forcent les cils à se retourner vers l’intérieur et à frotter contre la cornée à chaque clignement de l’œil
  • Perte de la vision ou cécité

Comment les médecins traitent-ils le trachome ?

Ce que font les médecins :

  • Administrer des antibiotiques (par voie orale ou sous forme de crème à appliquer sur les yeux)
  • Réaliser une chirurgie de l’œil si le trachome a entraîné la formation de cicatrices prononcées sur les paupières ou endommagé la cornée

DIAGNOSTIC

Le diagnostic du trachome s’effectue par l’examen de la face interne de la paupière, en repérant les follicules et les cicatrices (stade inflammatoire), ainsi que par la présence de cils déviés frottant sur le globe oculaire (stade cécitant).

LE TRAITEMENT DU TRACHOME

Les programmes d’élimination du trachome comme problème de santé publique sont mis en œuvre dans le cadre de la stratégie CHANCE recommandée par l’OMS, qui comprend 4 volets :

  • CH : la chirurgie de la paupière pour traiter le stade cécitant de la maladie (trichiasis trachomateux ou TT)
  • A : un antibiotique, l’azithromycine, pour traiter l’infection, donné par le fabricant aux pays endémiques par l’intermédiaire de l’Initiative internationale contre le trachome
  • N : le nettoyage du visage pour éduquer la population exposée
  • CE : le changement de l’environnement, par exemple en améliorant l’accès à l’eau potable et l’assainissement.

Comment prévenir le trachome ?

Afin d’éviter que le trachome ne se propage, les médecins donneront les conseils suivants :

  • Se laver les mains et le visage à l’eau propre
  • Ne pas partager de serviettes, de gants de toilette, de linge de lit ou de maquillage pour les yeux avec d’autres personnes
  • Éliminer les endroits où les mouches peuvent se reproduire

Si de nombreuses personnes dans votre entourage sont atteintes d’un trachome, les médecins prescriront des antibiotiques à tous les habitants du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.