Les enfants souffrent comme les adultes de céphalées de tension. Elles apparaissent plus fréquemment au fur et à mesure que l’enfant grandit : à l’âge de la puberté, 30% des enfants connaissent au moins un épisode de céphalée de tension par an. Les céphalées de tension chroniques sont en revanche très rares chez les enfants : elles se déclarent surtout chez les filles autour de 14 ans.

Les symptômes

Le mal de tête chez les enfants apparaît typiquement en fin de journée, avec la fatigue. Les symptômes des céphalées de tension sont les mêmes que chez les adultes : impression d’avoir la tête serrée dans un étau, douleur modérée et constante sur la zone frontale ou à l’ensemble de la tête.

Le traitement

Si votre enfant à une céphalée de tension, le traitement consiste, comme chez l’adulte, à se reposer dans un endroit calme. Pour calmer la douleur, vous pouvez donner à votre enfant du paracétamol. Choisissez alors une présentation et un dosage correspondant à son poids, demandez au pharmacien si nécessaire. En cas de céphalées chroniques provoquées par l’utilisation abusive de médicaments, un programme pédagogique permettra à l’enfant d’arrêter progressivement les médicaments jusqu’à la disparition définitive de ses maux de tête.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter un médecin si votre enfant se plaint de mal de tête et que cela vous inquiète. Il vous interrogera sur les éventuels symptômes associés et saura vous éclairer sur l’origine de la céphalée, et vous prescrire un traitement bien adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.