Des milliers de personnes souffrent du syndrome des jambes lourdes. Par exemple, des douleurs au niveau des mollets, des gonflements, des sensations de picotement,…

Les jambes lourdes : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez l’impression que vos jambes vous pèsent, qu’elles sont tendues ou encore que vos membres sont sensibles à la fatigue ? Vous avez peut être le syndrome des jambes lourdes. Souvent, cela se caractérise pas des sensations de lourdeurs au niveau des mollets.

Pourquoi a-t-on la sensation de jambes lourdes ?

Les jambes lourdes sont le signe d’une mauvaise circulation du sang dans les jambes. Mais pourquoi les jambes sont-elles les premières cibles ? En fait, cela provient du mécanisme veineux des jambes.

En fait, il faut savoir que c’est la chasse plantaire qui favorise la circulation sanguine. Donc les vaisseaux du dessous du pied se compriment sous l’effet de la marche et vont propulser le sang vers le haut.

Ainsi, les mollets vont ensuite se contracter pour permettre au sang de  continuer sa montée. Mais le sang doit d’abord redescendre et il arrive que les valvules situées le long des veines n’arrivent plus à se relâcher ou se contracter correctement. Leur affaiblissement empêche alors le sang de circuler normalement. Donc du sang stagne au niveau des jambes et les douleurs commencent à se faire sentir. C’est alors qu’on parle d’insuffisance veineuse.

Les facteurs et symptômes des jambes lourdes :

L’insuffisance veineuse: Quels sont les premiers symptômes ?

Il y a des premiers symptômes que vous pouvez relever et qui annoncent que vous souffrez peut-être d’insuffisance veineuse. Dont :

  • Une lourdeur ressentie, souvent au niveau des jambes.
  • Un gonflement ou œdème au niveau des chevilles et des pieds le soir, mais qui disparaît le matin
  • La sensation de crampes,
  • Le fourmillement, des démangeaisons ou les impatiences. Cela est due à une mauvaise circulation sanguine.

Les facteurs déclencheurs de la sensation de jambes lourdes

Lorsque l’on parle de jambes lourdes, il est surtout question de circulation sanguine. Donc, différents facteurs peuvent rendre difficile la circulation du sang et favoriser ainsi sa stagnation.

  • Le prolongement de la position assise ou debout trop longtemps. Cela empêche le sang d’arriver jusqu’au cœur.
  • La dilatation des vaisseaux sanguins à cause de la forte chaleur.
  • Une insuffisance veineuse
  • Les dérèglements hormonaux. Durant les périodes de menstruation, de grossesse ou de ménopause, le taux d’œstrogènes élevé agit sur la perméabilité des vaisseaux. Ceci implique la difficulté du sang à circuler.
  • Le vieillissement des veines avec l’âge. Cela défavorise la circulation du sang.
  • Un taux de cholestérol élevé, surtout en cas de surpoids qui fragilise et altère alors les vaisseaux sanguins.
  • Le tabagisme. Il affaiblit la tonicité des vaisseaux.
  • L’hérédité

Syndrome des jambes lourdes : Quelles sont les conséquences ?

Le syndrome des jambes lourdes a des répercussions sur la vie de la personne concernée.

Difficulté à marcher :

A cause des douleurs, la mobilité sera considérablement réduite. Les personnes présentant ce symptôme ne pourront par exemple ni rester debout ni assis trop longtemps. Il sera alors difficile de faire des va-et-vient ou de monter des escaliers.

Mobilité réduite :

Dû à l’intolérance à la position assise trop longtemps, il serait également difficile de voyager dans de telle condition. Prendre l’avion par exemple pourrait entraîner une complication des symptômes, un sentiment de malaise et des douleurs.

 Intolérance à la chaleur :

Comme évoqué plus haut, la chaleur peut faire dilater les vaisseaux sanguins. Donc il faut surtout faire attention quand on souhaite passer ses vacances au soleil. Cela peut vite devenir très désagréable.

Problème esthétique :

Non seulement le gonflement du pied entraîne des malaises mais cause également des gènes esthétiques. L’apparition de varices peut fragiliser la peau pouvant entraîner des infections cutanées, sous-cutanées ou un ulcère (une sorte de plaie qui se creuse lentement).

Egalement, à cause des gonflements, vous ne pouvez parfois pas choisir les sandales fines de vos rêves. Vos jambes vous complexent et vous cherchez à cacher vos chevilles… Cela peut devenir source de mal être lorsque le symptôme de jambes lourdes devient visible.

Le saviez-vous? Durant la période de grossesse, 90% des femmes souffrent du symptôme de jambes lourdes, ce qui provoque de l’inconfort. Existe-t-il un moyen de soulager cette sensation ?

Comment soulager les jambes lourdes, les gonflements ?

Il existe des gestes assez simples pour soulager cette lourdeur dont voici quelques conseils.

  • La marche. De petites marches quotidiennes peuvent favoriser la circulation du sang. Ainsi, cela évitera la coagulation du sang ou la formation de cailloux au niveau du mollet.
  • Des exercices doux. Il est conseillé par exemple, de pratiquer des gymnastiques assez simples même sur le lit, comme le vélo, faire bouger les chevilles, …
  • L’eau froide. La contraction des veines peut être favorisée par de l’eau froide. Vous pouvez donc utiliser de l’eau froide pour doucher vos jambes.
  • Surélever les jambes. Le soir, vous pouvez surélever vos jambes en vous appuyant contre le mur. Cela favorisera la propulsion du sang vers le cœur. Mais vous pouvez aussi surélever vos jambes à l’aide d’un coussin par exemple, lorsque vous êtes couché dans votre lit. Vous favoriserez ainsi également la circulation sanguine.
  • Le massage. Afin de toujours favoriser la circulation sanguine, vous pouvez masser vos jambes, du bas vers le haut, c’est-à-dire vous masser en partant des chevilles et en remontant jusqu’aux cuisses.

Des conseils pour éviter les insuffisances veineuses ?

Comme on le sait, mieux vaut prévenir que guérir.

Voici quelques mesures à adopter pour éviter la sensation de jambes lourdes.

  • Eviter est de rester debout d’une manière prolongée.
  • Ne pas mettre des vêtements trop serrés, comme des chaussettes.
  • Les talons hauts peuvent compliquer la circulation sanguine. Il est donc préférable de porter des talons de trois centimètres maximum, pour le quotidien.
  • En position assise, les jambes ne doivent pas se croiser.
  • Des activités physiques régulières au quotidien stimulent la bonne circulation sanguine. La mobilisation des muscles favorise celle-ci.

Bien que le problème des jambes lourdes ne soit pas une maladie difficile en soi, il engendre des gènes, des douleurs et des inconforts. Cela implique qu’il faut prêter une attention particulière à sa circulation sanguine. En cas de complication, ne tardez pas à en parler à votre médecin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.